Menu
 

023235902Nimrod, poète tchadien a échangé en visio-conférence depuis la Picardie avec 2 classes mardi 26 mars 2019. Ce projet, initié par Interbibly est soutenu également par la Région Grand-Est et l’Ami littéraire.

Cet « Homme du Nord », comme il aime à se définir, a répondu aux questions des élèves à propos de son récit Gens de Brume et de son anthologie de poèmes J’aurais un royaume en bois flotté.

A Camille qui lui pose la 1ère question de cette rencontre : « pourquoi s’exprimer à travers des odeurs et des sensations dans Gens de Brume? , il répond : « seules les sensations me permettent de raconter la vie, je déroule une histoire à partir d’une sensation, il me faut dire la couleur du ciel, la couleur des cheveux… »

« Je suis un poète météorologique, « élémentaire », « né dans les éléments » : l’eau, la terre, l’air, le feu sont essentiels à son écriture.

Il explique aussi à Grégory et Alexandre qui l’interrogent sur son poème l’Eléphant que « la poésie nomme le concret, il ne peut y avoir de poésie sans concret. »

Et à Guillaume, il répond que dans son poème New York, la mise en page et la typographie révèlent l’enchevêtrement et l’emboitement des gratte-ciel de la ville.

A la question : « comment êtes-vous devenu poète ? » Nimrod répond « en lisant de la poésie et « en écrivant à la manière de » jusqu’à trouver ma voie ».

023234712 23235305

 

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Logo RESPECTZONE
Aller au haut