Menu
 
euro allemand

Cliquer sur l'image pour télécharger le document

Pour qui?artsplas1Tous les élèves motivés de l'enseignement général

Quand?
2 heures hebdomadaires pour chacun des niveaux: Seconde, première, terminal. Inscription possible en cours d'année.

Pourquoi?
Cette option est récompensée par un coefficient 2 au baccalauréat. Seuls les points supérieurs à la moyenne sont pris en compte (La moyenne de classe au bac 2012 pour le lycée était de 17/20). Avant le bac, pour les secondes, les premières et les terminales, les notes réparties sur les 3 trimestres sont comptabilisées au même titre que toutes les autres matières.

Objectifs:

  • Affirmer ses moyens d'expression et sa personnalité
  • Développer sa culture artistique et son esprit critique
  • Encourager l'initiative et l'autonomie
artsplas2

Lire la suite...

En 2006-2007, le groupe « Option Théâtre» regroupait 18 élèves du lycée général, du lycée technique et du lycée professionnel, sous la responsabilité d’Isabelle Claude, professeur d’anglais du lycée et encadré par Anne-Margrit Leclerc, comédienne professionnelle.

Les séances hebdomadaires se déroulaient le lundi de 18 à 20h 30 au sein du lycée, place Galland.

Une sortie mensuelle au théâtre municipal de Verdun avait lieu en semaine, dans le cadre de leur abonnement à la saison programmée par Transversales, notre partenaire professionnel, sans lequel l’option ne pourrait exister.
Des journées de stage intensif étaient prévues pendant les vacances de février et les vacances de Pâques au théâtre municipal et juste avant la présentation du travail de l’année, le 30 avril 2007.

Les élèves de l’option théâtre ont travaillé sur l’œuvre de Jean-Luc LAGARCE, auteur contemporain dont on fêtait le cinquantenaire cette année, et ont joué de larges extraits de « Music Hall ».

Les élèves de terminale du groupe ont toutes présenté leur travail à l’épreuve facultative d’expression dramatique fin mai 2007 où elles ont également dû soutenir un dossier théâtre élaboré par leurs soins, relatant le travail sur les trois années de pratique au sein du lycée.

Elles ont toutes obtenu des résultats très satisfaisants, qui leur ont assuré quelques points précieux pour le baccalauréat.

Atelier : «local où des ouvriers travaillent au même ouvrage ». (Petit Larousse)

Le « groupe du jeudi » de l’atelier théâtre est placé sous la responsabilité de Jacques Novena, professeur de lettres-allemand.

Comme tout Atelier de Pratique Artistique, il est encadré par un professionnel. Notre partenaire est Didier Patard, comédien, metteur en scène, et directeur de TRANSVERSALES (association qui gère la programmation culturelle du théâtre de Verdun ainsi que l’action dans les quartiers et les village de Meuse).

En 2006-2007, 15 élèves du lycée Margueritte ont fréquenté l’Atelier-Théâtre.

Les séances avaient lieu le jeudi, de 17 à 19h, dans l’ancien dortoir « Edelweiss », entièrement rénové.
Des « journées-marathon » de travail intensif pendant les congés de février, de Pâques et les jours précédant le spectacle ont permis de mener à bien le travail ; la pièce « Amour, Gloire…et Communisme » a été jouée le 29 mai au théâtre municipal.

« Au commencement était le communisme »
Au commencement était « l’Homme qui casse les salaires » (1957), du dramaturge Heiner Müller (1929-1995), qui montre les difficiles conditions de (sur)vie et de travail d’ouvriers dans une usine est-allemande de l’après-guerre : pour suivre les normes imposées par le Plan, ils doivent choisir entre cadence et qualité ; très souvent, face à ce choix difficile… ils préfèrent l’alcool !

Lire la suite...

Ouvert à tous les élèves volontaires du Lycée Margueritte (filles, garçons de la 2nde à la Terminale) dans la limite des places disponibles (16 maximum). Inscriptions durant la 1ère quinzaine de septembre.

Intervenant : Eric LUTZ, danseur, chorégraphe de la Cie Crescendo de Strasbourg.
Professeur responsable de l’atelier : Sylvie TALABAS, professeur d’EPS au Lycée Margueritte.

9 à 10 séances de travail le samedi réparties sur l’année selon un calendrier établi.
Horaires : de 10h à 13h et de 14h à 16h.
Lieu : salle Edelweiss ou ancien gymnase du Parc de Londres.

Présentation publique des travaux de l’atelier vers mars/avril au Lycée Margueritte et rencontre au Centre National Chorégraphique de Nancy (Ballet de Nancy Lorraine) avec les ateliers Danse de l’académie.

Contenu : travail technique, placement, respiration, coordination, mobilisations segmentaires, kinesthésie, connaissance de soi, relations aux autres, à l’espace, au temps, à la musique, apprentissage de phrases chorégraphiques, travail de recherche-création à partir de thèmes, de consignes et participation à un travail de composition chorégraphique pour aboutir à une création originale présentée au public. Tour à tour être danseur, chorégraphe et spectateur…

Se réaliser au travers d’une expérience artistique, donner du sens à ses actes, s’engager corporellement et émotionnellement… Vivre une expérience inoubliable, hors du commun.

Lire la suite...

L’option EPS est un enseignement facultatif ouvert aux filles et aux garçons entrant en 2nde au Lycée Margueritte (2nde générale et 2nde technique).

Objectifs :

L’option facultative est une approche spécialisée, fondée sur la pratique d’une ou deux activités physiques et sportives. Il vise une pratique physique plus soutenue que lors de l’enseignement de l’EPS et l’engagement vers une spécialisation sportive. IL s'agit également d'approfondir le processus de préparation et de réalisation d’une performance.

Pourquoi s’inscrire à l’Option Sport ?

Les élèves, sportifs en dehors de l’établissement scolaire, cherchent à poursuivre une spécialisation durant le temps scolaire. D’autres cherchent un volume hebdomadaire de pratique physique plus important. D’autres, enfin, s’inscrivent simplement pour pratiquer avec plaisir

Les activités pratiquées en Option Sport au Lycée Margueritte pour la rentrée sont le Basketball, le Volleyball et le Handball.

optioneps1
 
optioneps2
 

Pourquoi commencer le grec en seconde ? Pour les connaissances linguistiques, culturelles qu’il apporte. Pour redécouvrir les sources de notre propre culture : le théâtre, la philosophie, les sciences, l’art et l’histoire, la littérature…

Pour les valeurs qu’il représente : la démocratie, l’importance du savoir, la curiosité intellectuelle, le sens de la beauté, de la tolérance…
Parce que les langues anciennes sont utiles à notre formation intellectuelle : vocabulaire, compréhension de notre langue, sens de l’analyse, rigueur…

Comment est-il enseigné ?

En seconde, dans le cadre d’une option de deux heures hebdomadaires. Il est souhaitable de le poursuivre jusqu’en terminale, pour la présenter au bac.

Est-ce que c’est difficile ?

C’est d’abord attrayant : avec la découverte d’une nouvelle écriture, on réapprend à lire et à écrire ; avec la découverte des auteurs et de la civilisation : grandes œuvres littéraires, mythologie, histoire, histoire de l’art et des sciences…

Mais c’est une langue riche, nuancée et subtile, sa grammaire est donc assez lourde à apprendre : il faut donc accepter le travail que cela représente.

Pourquoi poursuivre le latin en seconde ? Voici quelques éléments de réponse...

1. Est-ce que je vais avoir le niveau ?
Et pourquoi pas ? il n’y a pas d’attente en seconde qui soit particulière, la seconde est le prolongement normal du collège et de toute façon, on passe par des révisions abondantes pour que les élèves qui viennent de collèges différents se retrouvent tous en phase

2. Est-ce que ce sera difficile ?
Il n’y a pas de raison pour que ce soit difficile. Les thèmes abordés sont fixés par les programmes, on va à son rythme, on prend le temps de reposer les bases.

3. Est-ce que ça me prendra du temps ?

Les horaires sont les mêmes qu’en collège, trois heures par semaine, placées normalement dans l’emploi du temps, mais le maximum du travail est fait en classe, il n’y pas de travail à la maison, ou alors exceptionnellement (par exemple un devoir dans le mois donné à l’avance)

4. Est-ce qu’on restera ensemble ?
Oui ! Les latinistes, même s’ils sont, pour le reste des cours, répartis sur différentes classes, se retrouvent dans le groupe de latin, c’est souvent l’occasion de retrouver ses camarades de classe de collège. Il arrive aussi qu’on fasse des actions communes avec les latinistes de 1ère ou de terminales (portes ouvertes, sorties…)

5. Est-ce qu’on fera des sorties ?
Oui ! Une sortie d’une journée culturelle ( musée, site…). Les projets envisagés : Trèves à l’occasion de l’exposition sur Constantin, et pourquoi pas une sortie commune collèges 3ème et lycée 2nde à Metz ou même plus loin, cela reste à définir.
Par ailleurs, en 2008, un voyage à Rome et Naples est en projet pour les élèves d’Italien et les latinistes.

Lire la suite...

Aller en haut