Menu
 

20210921 162231100% des élèves de seconde du Lycée Margueritte ont pu bénéficier d’un parcours culturel mardi 21 et mercredi 22 septembre autour de de la thématique « s’exprimer ! ». Parcours danse, musique, arts ou théâtre au cours desquels les 423 élèves ont découvert la création artistique : spectacle de hip-hop Des Hauts et Débat avec Transversales, la pièce La Quiche en 5 actes de la Cie azimuts ou un circuit au Vent des Forêts. Ils ont ensuite bénéficié d’un atelier de pratique artistique : danse, musique, théâtre ou dessin et enfin ils ont assisté à la projection du film de Sidney Lumet 12 hommes en colère qui aborde le pouvoir de la parole.

L’objectif du projet : favoriser une bonne rentrée en seconde, créer une dynamique positive et collective, favoriser la rencontre avec ses pairs et découvrir les différentes facettes de la thématique « s’exprimer ».

Pari gagné puisque les élèves ont trouvé que ça permettait de « faire tomber des barrières et d’oser aller vers les autres », de voir « tout comment on peut s’exprimer » et de réfléchir à ce qui influence notre perception des autres grâce au film, « toujours d’actualité ».

Selon les élèves, c’était « une bonne idée », « super divertissant » la rencontre avec les artistes très intéressante, les intervenants étaient « sympas ou cool « ; les activités étaient « originales, enrichissantes » et certains « ont énormément adoré faire un peu de mixage …».

Un projet coordonné par Violaine Marquis et Estelle Marrannes, réalisé avec une équipe pédagogique toujours aussi dynamique et impliquée, soutenu par la Direction et financé par La région Grand est et le lycée.

Lire la suite...

extérieur cdi Vauban


Le CDI Vauban est ouvert chaque lundi, mardi, jeudi et vendredi.
C'est un lieu idéal pour une pause lecture-plaisir, pour vous informer,
effectuer vos recherches documentaires et travailler au calme.
Venez le (re)découvrir !

Amnesty International 2008 logoLa répression contre les Ouïghours est ancienne mais sa médiatisation est récente. Elle s’explique par la découverte de l’existence des camps de détention et par les interventions de la Chine hors de son territoire contre des membres exilés de la communauté ouïghoure. Des membres de la diaspora chinoise qui n’appartiennent pourtant pas à la communauté ouïghoure sont eux aussi menacés car la Chine leur demande parfois de devenir des espions à son service au sein de la diaspora, pour surveiller les Ouïghours en exil.

Amnesty International se heurte à de nombreuses difficultés pour enquêter sur la situation des Ouïghours au Xinjiang, car la surveillance de cette communauté et de ce territoire est extrêmement poussée. Par ailleurs, la plupart des médias ou des témoins qui essayent de parler sont censurés par le gouvernement chinois. Il faut préciser aussi qu’Amnesty International est très respectueuse du droit. Ses membres ne se rendent pas dans des territoires où ils n’ont pas le droit d’aller, contrairement à beaucoup de journalistes. Ils sont donc dépendants des informations qui peuvent leur être envoyées ou des témoins hors du Xinjiang qui acceptent de parler, ce qui est rare car leurs familles sont souvent menacées.

Lire la suite...

20210521 111816Les classes de 1ère ST2S ont assisté au spectacle « ma vie en prison » qui raconte de façon humoristique une expérience réelle de détention et ses conséquences sur la vie du personnage, acteur, seul en scène. Les élèves ont beaucoup apprécié et cela leur permet de faire des liens avec ce qu’ils voient en cours !

Les élèves de 207 et les secondes et première bac pro ont bénéficié du spectacle forum : « discriminé, aucune chance, je suis vacciné » qui vise à sensibiliser les jeunes aux discriminations : ce que c’est, comment elle se manifeste, comment on l’accepte et comment on s’y habitue. Les élèves ont réalisé des photos- images de situations de discriminations et réfléchi ensemble à comment faire évoluer ces situations : qui peut agir et comment pour qu’elles ne se reproduisent plus.

Enfin les classes de 209, 10 et 11 ont rencontré la chanteuse et le danseur de la Cie l’Indocile dans le cadre du projet « Danse tes maux, dis tes mots », un projet pour aborder le thème de la violence, développer l’expression et prendre confiance en soi : les artistes ont, dans un premier temps, présenté leurs parcours et quelques-unes de leurs création, puis la classe s’est initié au hip-hop et tous ont improvisé une « break danse » même les profs….en dernière heure, un temps d’échange autour des violences à partir d’images a permis aux élèves d’aborder des sujets délicats comme les violences familiales, le cyberharcèlement, les dépendances. 3 heures intenses, dynamiques et très fortes. « C’était super » ….

Lire la suite...

DCB703F1Mardi 16 février, les 40 meilleurs élèves en orthographe parmi plus de 400 secondes ont participé à un concours avec la fameuse épreuve de la dictée : ils ont donc remué leurs méninges pour faire le moins d'erreurs possibles sur un texte évoquant des personnages de BD !

Les dix gagnants (Lucas Gross, 2nde3, Anaëlle Rondeau, 2nde5, Elian Ochem, 2nde6, Eva Bouchta, 2nde2, Marie Adnet, 2nde5, Evan Moretto, 2nde10, Maxence Mourot-Pascault, 2nde6, Solène Paul, 2nde2, Maélys Martin, 2nde8 et Lucie Desmarets, 2nde8) ont été récompensés jeudi 11 mars à la récréation de 10h autour d'un petit goûter. Bravo à eux !

Nous remercions chaleureusement la participation de la Mairie de Verdun.

A l'année prochaine pour un nouveau défi !

 

Lire la suite...

jeunest50

20200928 094452Dans le cadre du projet Plaidoiries, les élèves de Terminale STMG et option DGEMC ont rencontré des membres d’Amnesty International Verdun, venus leur expliquer ce qu’est Amnesty International et son fonctionnement :

Amnesty International, créée en 1961 par un avocat anglais a pour mission « d’enquêter, d’alerter et d’agir » là où les Droits De l’Homme ne sont pas respectés. De nombreux cas, partout dans le monde sont défendus par Amnesty : mineur condamné à mort, mariage forcé, petite fille albinos menacée….

Les élèves, intéressés, leur ont demandé : « pouvez-vous défendre qui vous voulez, est-ce que vous travaillez avec les autres associations ou encore agissez-vous sur le terrain et comment sont choisis les cas que vous défendez ? » Les cas sont médiatisés après enquête, des actions sont menées par les voies diplomatiques et des lettres sont écrits aux prisonniers pour monter qu’on pense à eux, des pétitions sont aussi signées : autant d’actions qui contribuent à améliorer le sort de ces femmes et hommes et enfants privés de leurs droits.

Lire la suite...

Un concours d'écriture est proposé par Violaine, Dahlia et Agnès sur le portail Esidoc. Cliquer sur l'image pour y accéder.

ecriture 

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Aller au haut