Menu
 

image2Les jeudi 10 et vendredi 11 juin 2021, les classes de 2de6 et 2de8 du lycée Margueritte se sont rendues à la bibliothèque d’étude pour une visite des ouvrages scientifiques des XVIIe et XVIIIe des collections du fond ancien. Cette visite passionnante a été assurée par M. Michaël George, conservateur du fond ancien.

En parallèle à cette visite, les élèves ont également pu apprécier le patrimoine classique de la Ville Haute de Verdun, en observant l’architecture du palais épiscopal construit par Robert de Cotte et les transformations effectuées au XVIIIe siècle à la cathédrale.

Voici la liste des ouvrages que les élèves ont pu consulter à la bibliothèque d’étude en compagnie du conservateur :
- Livre maroquin rouge aux armes de Louis XVI, Essai physico-géométrique, sur la quadrature du cercle
- Fonds Depuiset et Papillons exotiques... de Cramer (sciences naturelles, zoologie et entomologie)
- Abrégé de l’art des accouchements… par Mme Le Boursier du Coudray, Paris, 1769
- L’Encyclopédie : présentation du frontispice du vol. 1 ; explications concernant la 1ère édition, puis 1 volume de texte, 1 volume de planche ["télescope" (vol. XVI, p. 36) + planches vol. V, Sciences mathématiques, pl. d’astronomie n° XXIV-XXVI]
- Les œuvres de M. Franklin... (vol. 1 - portrait + dédicace, édition de 1773)
- Traité élémentaire de chimie… de Lavoisier (Paris, 1789, 1 vol. / page de titre + schémas)
- Carte de Cassini, planche avec Verdun et alentours
- Description de l’Égypte : volume de planches de la série histoire naturelle...

20210518 091936La classe de 203 de Mme Marquet a rencontré mardi 18 mai le poète Timotéo Sergoï au cdi, site Vauban dans le cadre des rencontres d’auteur en lycée initiée par Interbibly, en partenariat avec la Région Grand est.

Les élèves, pour accueillir, le poète, ont chacun récité un passage du recueil Apocapitalypse qu’ils aimaient : le poète a été très touché par leurs lectures. C’était beau, rythmé, intense, personnel et collectif en même temps !

Ils avaient aussi affiché des questions pour le poète un peu partout dans l’espace du cdi…

Timotéo Sergoï a répondu à « avez-vous des enfants », ou « d’où vous vient l’inspiration » ? : pourquoi le A dans les dessins de vos poèmes ? Réponse : le A est la seule lettre qui existe dans toutes les langues…Il a expliqué aux élèves aussi qu’il utilisait le « tu » : « parce que tu es poète » pour inciter les gens à oser écrire, pour que chacun trouve son écriture à soi.

« La poésie est une arme pour essayer de changer le monde » dit-il : les mots ont le pouvoir d’éveiller, motiver, questionner, remettre en cause… ; il s’engage à travers ses poèmes pour défendre la planète, les arbres, la liberté, l’expression et il espère semer des graines ainsi.

Le poète écrit et colle aussi sur les murs des villes des affiches-poème : il en a collé une par exemple face à une banque qui a beaucoup dérangé…

La rencontre s’est terminée par des jeux d’écriture avec des mots-valises (un mot qui en associe deux ) les élèves ont donc créé des mots dont ils donné leur définition : la métropollution est la métropole polluée, l’écogifle est la gifle qu’on se prend face au réchauffement climatique…l’humaniterre c’est le fait que l’humain ait besoin de la terre et que la terre ait besoin de l’humain, humain et terre sont reliés et interdépendants. A ne pas oublier…

Lire la suite...

 

rencontre1 rencontre2

 

Lire la suite...

rencontreMercredi 27 mars, les élèves de 202 ont rencontré Franck Doyen , poète.

Au CDI du site Vauban, les élèves de 2nde 2 ont rencontré un poète loin des stéréotypes. Ce poète –encore vivant ! – joue avec les mots et la place dans la page.

Les élèves l’ont questionné sur ses études pour devenir poète, pourquoi il inventait une langue dans Vous dans la montagne ou encore que signifiait l’utilisation « originale » de sa ponctuation : des lignes dans son recueil Littoral ou des = dans le Journal de Brigitte Jean. Le poète a donc livré quelques (res)sources et lever le voile sur quelques interrogations. Il souhaite une poésie libérée des contraintes, c’est pourquoi il ne met pas de ponctuation.

Puis ils se sont prêtés eux aussi à l’exercice d’écritures poétiques, accompagnés par le poète : caviardage de poèmes, poème avec la contrainte du prisonnier aux jambes (c’est-à-dire sans lettre avec une jambe : pas de p / q / g / z / f en manuscrit. Ils ont même créé un poème choral pour expérimenter la poésie de l’instant, l’inattendu émerveillement que peuvent susciter des vers entrechoqués.

P1020843La classe de 210, qui a travaillé sur la BD Les Métamorphoses 1858, a échangé vendredi 29 mars avec l’illustrateur Sylvain Ferret, venu en Meuse dans le cadre du festival « Bulles en Barrois ».

Il a répondu aux questions variées des élèves sur le métier d’illustrateur et son salaire, sur les planches (cases, couleurs, recherches sur le XIXe siècle…) de la BD et sur sa collaboration avec la scénariste Alexie Durand.

Sylvain Ferret a expliqué son parcours, comment se passaient les contrats avec sa maison d’édition, sa collaboration avec la scénariste, ses choix et recherches graphiques qu’il a présentées aux élèves. Il a aussi montré toutes les étapes de la création d’une planche : du crayonné à l’encrage et à la mise en couleur. Il est venu également avec le tome 2 des Métamorphoses 1858 qui sort cette semaine et que s’est empressée de commencer à lire Léa

Lire la suite...

IMG 8286

Au CDI, les élèves ont pu découvrir l’histoire de l’Algérie dans la Grande Guerre du 9 au 20 janvier au cdi, grâce à l’exposition « L’Algérie dans la Grande Guerre - Éclats de vie ». Réalisée par des élèves de première du Lycée International Alexandre Dumas d’Alger dans le cadre des commémorations du centenaire, l’exposition a été prêtée par l’ONACVG (Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre) de la Meuse. Les élèves de Première et de Terminale l’ont trouvée « très belle, intéressante et bien faite », petit aperçu en images…

Lire la suite...

vivre ensemble1

Les élèves de 1e ES mènent cette année une réflexion approfondie sur le regard et le rapport à ceux que l’on juge « différents », dans un cadre interdisciplinaire, afin de lutter contre le racisme et l’intolérance et contribuer à la formation citoyenne en travaillant sur le « vivre ensemble ».
En ouverture de ce projet pédagogique, les élèves se sont rendus au mois d’octobre pendant deux jours à Paris pour un voyage d’étude. Voilà les récits de leurs visites.




Lire la suite...

SAM 2860C'est un vent de culture et d'histoire qui poussa, ce mercredi, les élèves de première littéraire à s'engouffrer joyeusement dans les murs en pierre du musée de la Princerie. La troupe avançait rapidement, se hâtant de son mieux pour atteindre au plus vite la cour. Celle-ci, arborant pour l'occasion ses plus belles colonnes de soie rocheuse, et son écriture latine, tout aussi extravagante que classique. Le jardin, par lequel les plus curieux s'aventurèrent, abrite une arche de pierre, sculptée dans la sagesse et la nostalgie, elle porte aujourd'hui son manteau de mousse, et se rappelle du temps où seuls certains érudits pouvaient passer et contempler ce manteau.

Une fois que le jardin fut abandonné des rires et des sourires acharnés de la classe, celle-ci s'aventura de nouveau dans la cour, et s'assit sur le marbre dur qui recouvrait le sol. Ils sortirent de leur sac leur exemplaire de l’œuvre de Rabelais, et commencèrent, en écoutant leur professeur, à découvrir le Monde étrange et familier du géant Gargantua. Au fil des mots, des phrases et du style, les sourires francs, les rires prolongés et les indignations se firent entendre, et c'est ce que recherche la section dans laquelle ils se sont tous engagés : Des sentiments à l'état brut, ceux qui vous retournent tout entier, vous submergent de tout leur long, et vous poussent à comprendre qui vous êtes.

Lire la suite...

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Aller au haut