Menu
 

vivre ensemble1

Les élèves de 1e ES mènent cette année une réflexion approfondie sur le regard et le rapport à ceux que l’on juge « différents », dans un cadre interdisciplinaire, afin de lutter contre le racisme et l’intolérance et contribuer à la formation citoyenne en travaillant sur le « vivre ensemble ».
En ouverture de ce projet pédagogique, les élèves se sont rendus au mois d’octobre pendant deux jours à Paris pour un voyage d’étude. Voilà les récits de leurs visites.




Le Musée de l’Immigration.

vivre ensemble5

Ce Musée représente 200 ans d’histoire de l’immigration en France qui s’offrent aux visiteurs : témoignages, documents d’archives, photographies et œuvres d’art. Il témoigne des temps forts du 19ième siècle en France.
Le musée est gigantesque et très impressionnant, la façade est ornée de grandes sculptures représentant toutes l'histoire des colonies.
Le musée possède une exposition « permanente » composée de 3 grandes parties divisées en 9 séquences :
• La première partie relate l’expérience de l’immigration et présente les raisons du départ, le choix de la France, le voyage, la confrontation avec l’Etat et l’opinion publique.
• Une deuxième partie traite des lieux de vie, du travail, de l’école, de la participation aux luttes collectives, de l’acquisition de la nationalité française, de l’intégration par le sport...
• La troisième et dernière partie porte un éclairage sur les apports successifs de cultures d’origines très diversifiées au travers de la langue, des pratiques religieuses, des arts, de la littérature, de la musique mais aussi autour des objets de la vie quotidienne.

Mathilde ANTOINE (1e4)

Le Musée des Arts Premiers

vivre ensemble4

Le mardi 04 octobre 2016 en début d’après-midi, après avoir découvert la Tour Eiffel de très près, nous nous sommes dirigés vers le Musée Jacques Chirac ou Musée du Quai Branly, plus connu sous le nom du Musée des Arts Premiers. Nous étions en visite libre dans ce grand musée très bien aménagé. Ce musée est composé de quatre parties : le continent Américain, le continent Européen, le continent Asiatique ainsi que le continent Africain. Chaque partie est composée d’œuvres, de vêtements, d’armes,… La spécificité du continent asiatique était les tenues traditionnelles et les armures de samouraï. Cela m’a rappelé les tenues typiques dans le film Mulan que je regardais dans mon enfance. Puis le continent américain comptait, lui, un nombre fulgurant de pièces en or ainsi que de nombreux vases. Cela montre la richesse et la puissance de l’Amérique qui est aujourd’hui la première puissance mondiale. Quant à lui, le continent africain, était composé de nombreux masques vaudou de différentes tailles. Cela était impressionnant car certains étaient plus grands que nous et d’autres si petits que nous ne savions pas comment ils les portaient lors de leurs cérémonies. Puis pour finir, le continent européen, lui, n’a pas de spécificité à mes yeux. Mais il est composé de tellement d’œuvres différentes qui n’ont rien à voir entre elles, que cela crée un charme particulier. Je conseille ce musée pour les jeunes enfants car il y a plein d’astuces éducatives qui pourront intéresser les enfants pour apprendre l’histoire. Dès le premier jour, nous avons fait deux bonnes visites qui étaient très enrichissantes. Je garde un très bon souvenir de ce musée.

Romain MATHIEU (1e4)

Le Musée de l’Homme

vivre ensemble3

Le mercredi 5 octobre 2016, nous nous sommes rendus au Musée de L’Homme. Ce musée se situe dans un cadre magnifique, celui du Trocadéro. Nous sommes rentrés par petits groupes dans le musée afin de commencer la visite. Le musée retrace toute l’histoire de l’Homme, au cours du temps. Dans ce musée, le guide, nous a démenti un fait que nos professeurs nous on appris à notre plus jeune âge. Notre plus vieil ancêtre n’est pas « Lucie » mais « Toumaï». En effet, « Lucie » n’est pas notre plus vieil ancêtre car sa colonne vertébrale part de l’arrière de sa tête, ce qui prouve qu’elle n’était pas totalement bipède. Alors que « ToumaÏ », lui était totalement bipède. Lors de la visite, le guide nous a fait part d’une technique pour représenter les populations. On prenait un homme et on le généralisait. On attribuait son visage à tous les hommes du village ou de la région. Cela peut être vu comme le début de la stigmatisation des peuples. Pour clore la visite, le guide nous a montré les rites des certaines populations face à la mort et des emblèmes et symboles qui représentent les continents.

Romain MATHIEU (1e4)

Le Musée d’Orsay

vivre ensemble2

Le musée d’Orsay est un musée national connu dans le monde entier qui se trouve à Paris, dans le 7ème arrondissement, au bord de la Seine. Il est ouvert depuis 1986, ce musée était auparavant une gare construite par Victor Laloux, ce qui rend le lieu magnifique. Ce musée est une vase exposition de tableaux, de statues, de sculptures, d’objets d’arts décoratifs… Ceux-ci présentent l’art occidental de1848 à 1914. Nous sommes venus au Musée d’Orsay pour travailler sur la peinture orientaliste mais nous avons pu aussi nous y promener librement dans les autres sections.
Ce musée possède aussi le plus grand nombre de peinture impressionnistes et post impressionnistes du monde (un total de 3550) comme par exemple la fameuse Petite danseuse de quatorze ans de Degas. Mais si le total de tous les tableaux, statues etc… possédés par le musée s’élève à 79470, seulement 4000 sont montrés en permanence.
Durant la visite, ce qui m’a plu c’est la beauté des lieux car on ne peut pas dire que c’est quelque chose de banal, un musée fait dans une gare. Surtout que cette gare est parfaitement bien décorée, et je trouve bien que l’on puisse monter dans les deux tours positionnées au fond du musée pour y voir l’ensemble de ce bâtiment. En revanche, je ne m’attendais pas à ce que ce soit un musée avec un grand nombre de statues, de sculptures et de tableaux avec des femmes dénudées, comme par exemple l’Origine du monde par Gustave Courbet est un tableau très osé.

Marine WACQUANT (1e4)

 

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Aller au haut