Menu
 

lelivresurlaplaceNous nous sommes rendus vendredi dernier à la dixième édition du Livre sur la place qui se déroulait les 13, 14 et 15 septembre dans la ville de Nancy. Ce salon, premier de la saison automnale, a attiré encore une fois beaucoup de monde. Cette année le salon a réuni libraires, illustrateurs, auteurs et lecteurs (dont nous bien sûr !) pour différentes rencontres. Et avec à la solde quelques achats !

Le cadre était vraiment idéal. Situé juste à côté de la célèbre place Stanislas, de l'Opéra de Nancy et du Musée des Beaux-Arts, dans un petit parc aménagé pour cet évènement, le salon s'abritait d'une météo parfois un peu capricieuse sous de grandes tentes qui en englobait l'intégralité. Et lorsque nous entrions à l'intérieur, c'était une myriade de livres et d'auteurs qui nous accueillait. La diversité des différentes maisons éditoriales était impressionnante. Pour moi, à qui ce salon fut mon premier, c'était vraiment étonnant de voir autant d'auteurs réunis sous un même toit. Je me suis retrouvée dans mon élément. L'expérience à vraiment été géniale ! Sans compter bien sûr les quelques auteurs que j'ai eu la chance de rencontrer, certains passionnés, d'autres absorbés par leur univers ... Et une citation de la célèbre auteur Amélie Nothomb : « On lit pour découvrir une vision du monde. »

Millard Manon

RYKNER C’est dans le cadre du Prix Jeand’heurs 2012 que nous avons rencontré, nous les élèves de 2nde8 du Lycée Margueritte de Verdun, Arnaud Rykner, auteur du roman Le Wagon, qui a remporté le prix du meilleur roman historique l’an passé.

Après des séances d’ateliers de mise en voix du roman avec Mickaël Monnin, metteur en scène, nous avons pu parler de cette histoire difficile avec l’auteur, qui s’est gentiment déplacé jusqu’à nous en cette occasion. M.Rykner a répondu à nos questions, pourtant très nombreuses et abondantes, afin de mettre fin à nos interrogations sur l’écriture de la déportation, ce voyage en train de Compiègne à Dachau en 1944 que nous relate Le Wagon…

Impossible. Telle est la définition qu’il nous donne de son roman. Un livre impossible à écrire, et impossible à lire sans sentir un malaise monter en soi. C’est impossible de s’imaginer réellement l’horreur s’étant déroulée dans ce train, et donc impossible de la raconter sans mentir…

Nous avons aussi partagé sur nos lectures, sur ce que nous apporte la lecture

C’est sur ce beau moment que nous continuons ce projet, que nous présenterons le 6 décembre à Saint-Mihiel, à l’occasion de la remise du prix 2013.

BASTIEN Lucille, 2de8

Lire la suite...

imagelitteraire
C'est aussi la rentrée littéraire au Lycée Margueritte.
Plongez-vous dans les livres du mini Goncourt ou du Prix Margot.
Découvrez la sélection et n'hésitez pas à vous renseigner auprès des documentalistes".

Prix Margot

Mini Goncourt

"Qui que vous soyez qui voulez cultiver, vivifier, édifier, attendrir, apaiser, mettez des livres partout." Victor Hugo

 

prix margot« Donner le goût de la lecture, instaurer une dynamique autour de la lecture et inciter des non lecteurs à devenir lecteurs, se constituer un patrimoine littéraire, se confronter aux opinions des autres dans le cadre d’un jury, échanger des idées sur une même lecture, apprendre à émettre une critique à l’oral et à l’écrit, développer un partenariat appuyé avec la librairie…. tels sont les objectifs du « Prix Margot ».

Ce Prix Littéraire Jeunesse devra récompenser un roman jeunesse paru en 2011.
33 élèves volontaires des classes de seconde participent au projet.
Une sélection de 5 romans a été présentée aux élèves juste après les vacances de Toussaint.
Les 5 romans devront être lus de novembre aux vacances de février dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé.

Lire la suite...

creperie

Suite à sa  participation au prix Goncourt des Lycéens, la classe de première L organise une crêperie littéraire pour finir sur une jolie note de partage cette aventure.

Elle se déroulera le Jeudi 1 Décembre 2011 au Glacier à Verdun ( 35 RUE DES ROUYERS 55100 ) à partir de 19h30 jusqu’à 22h00.

Le coût du menu  s’élève à 6€50 pour les étudiants, et à 10€ pour les adultes.

Sont les bienvenus tous les mordus de littérature, et tout ceux qui veulent partager et échanger sur le Prix Goncourt.

Evénement décisif et final pour la classe de 1°L : le choix des 3 romans de la sélection Goncourt.

gonc-vote- Jeudi 3 novembre, 9h00 : en présence de Monsieur le Proviseur et de Monsieur Plancard, élection des 3 romans de la classe : Tout , tout de suite, de Morgan Sportes, Limonov, d’ Emmanuel carrère et Rien ne s’oppose à la nuit, de Delphine de Vigan .

Julie Monfort, déléguée élue par la classe, prend consciencieusement en notes toutes les remarques de ses camarades pour les représenter et défendre ensuite les 3 œuvres retenues .

- Jeudi 3 novembre, 20h00 : Julie accompagnée par le professeur de la classe, Mme Marquet, rencontre les 9 autres délégués « Grand Est » au Bistrot de G à Metz. C’est l’heure des  premiers débats …

- Vendredi 4 novembre, 9h00- 12h00 : délibérations -secrètes-  à l’hôtel Kyriad à Metz. Chaque délégué défend ses romans, passionnément… les professeurs sont interdits … et nous attendons l’article de Julie , qui est seule en mesure de raconter ce qui s’est déroulé dans cette salle de séminaire …

- Vendredi 4 novembre, 12h45 : proclamation des résultats au Forum de la FNAC de Metz.

Les 2 délégués élus pour l’ultime étape , à Rennes le 7 novembre , sont les élèves de Thionville et de Lure.

Lire la suite...

gonc1Ce mercredi 12 octobre, la classe de 1ére L du Lycée Margueritte ainsi que de deux autres établissements participant au Goncourt des lycéens ont eu la chance et l'honneur de rencontrer 4 des auteurs en lice pour le prix.

Entre Ali Magoudi, Romain Slocombe, Delphine de Vigan et Carole Martinez, l'ensemble de ces lecteurs assidus ont eu, grâce à cet entretien, un moyen  de savoir pour qui leur cœur  balance, de comprendre les points de vue des auteurs, et, enfin, de choisir leurs favoris. On peut noter les étonnantes personnalités de ces  quatre écrivains qui ont eu le courage d'affronter un amphithéâtre plein de jeunes adolescents concentrés sur la moindre de leurs paroles, s'abreuvant avidement des dires des héros du jour.

Lire la suite...

concours erignac« Les hommes construisent un mur plus facilement qu'un pont »: c'est sur cette citation d'André Malraux issue des carnets de notes de Claude Erignac que nous, élèves de seconde, avons dû créer un projet à partir du mois de février avec l'aide de nos professeurs de français: Melle Labeaune, Melle Narracci et Mme Neiter. Pendant que certains élaboraient un court-métrage mettant en scène le conflit parents-adolescents, d'autres composaient une chanson et préparaient une danse. Quelques mois plus tard, nous apprenons que nos projets ont été sélectionnés. Ainsi, mercredi 14 septembre, nous nous sommes rendus à la préfecture de Metz pour présenter nos travaux respectifs devant un jury composé entre autres du recteur, de l'inspecteur et de la sous-préfète de la région Lorraine. Nous avons malheureusement perdu... Cela dit, nous avons participé à une expérience humaine enrichissante et nous remercions nos professeurs et Mme Erignac pour cette aventure riche en émotions qui a permis d'abattre les murs qui se dressaient entre nous.

Lire la suite...

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Logo RESPECTZONE
Aller au haut