Menu
 

IMG 20211022 112209Vendredi 22 octobre 2021, les élèves de la classe de T 09 STMG ont rencontré des représentants du CIDFF Meuse au Centre socio-culturel de la Cité Verte à Verdun.

Cette rencontre s’inscrivait dans le cadre du projet « Plaidoiries » auquel les élèves participent depuis le début de l’année, mais aussi dans le cadre du Parcours citoyen.

Le CIDFF est en effet une association dont l’objectif est de favoriser l’autonomie sociale, professionnelle et personnelle des femmes, et de promouvoir l’égalité entre les femmes et les hommes. Le CIDFF comporte plus d’une centaine d’antennes en France et celles de la Meuse sont également membre du réseau national France Victimes.

Le CIDFF propose de nombreux services :

- ACCES AU DROIT : informer les femmes sur leurs droits et leurs obligations et les orienter vers les organismes professionnels chargés de mettre en œuvre ces droits.
- PREVENTION, SENSIBILISATION ET FORMATION sur les thèmes suivants : égalités hommes-femmes, discriminations, violences sexistes et sexuelles, violences conjugales, harcèlement, cyberviolences...
- AIDE AUX VICTIMES : écoute, information, soutien psychologique, accompagnement personnalisé, orientation vers des structures spécialisées, notamment pour les victimes de violences sexistes et sexuelles.
- INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE pour les femmes : aide à la recherche d’emploi, de formation, d’élaboration d’un projet professionnel, accompagnement individualisé vers l’emploi...

Le CIDFF Meuse a réuni les élèves de T 09 autour de la thématique : « les violences dans les relations amoureuses ».
Les élèves et leurs professeurs (Mme Pradier et Mme Marrannes) ont pu librement échanger avec les représentants du CIDFF sur la nature de la violence, sur les types de violences, sur leurs effets et sur certains moyens de s’en prémunir.
Les élèves ont notamment réfléchi sur : les violences verbales (injures, insultes, menaces, dénigrement, harcèlement, micro-agressions...), les violences physiques, les violences sexistes, sexuelles, conjugales... La réflexion et l’action s’avèrent d’autant plus nécessaire que l’on compte encore en France en moyenne un féminicide tous les deux jours et demi.
Les élèves ont notamment été sensibilisés à la question du consentement dans une relation sexuelle. Certaines formules ont été mises en avant comme : « Qui ne dit mot ne consent pas ! » ou « Le silence ne vaut pas consentement ! ».
Les élèves ont fini la matinée en contemplant les œuvres visuelles produites par des femmes victimes de violences.

De quoi nourrir leur réflexion mais aussi leur engagement dans la lutte contre les injustices qui subsistent dans notre société actuelle.

IMG 20211022 095134 IMG 20211022 112317

 

Aller au haut