Menu
 

20210518 091936La classe de 203 de Mme Marquet a rencontré mardi 18 mai le poète Timotéo Sergoï au cdi, site Vauban dans le cadre des rencontres d’auteur en lycée initiée par Interbibly, en partenariat avec la Région Grand est.

Les élèves, pour accueillir, le poète, ont chacun récité un passage du recueil Apocapitalypse qu’ils aimaient : le poète a été très touché par leurs lectures. C’était beau, rythmé, intense, personnel et collectif en même temps !

Ils avaient aussi affiché des questions pour le poète un peu partout dans l’espace du cdi…

Timotéo Sergoï a répondu à « avez-vous des enfants », ou « d’où vous vient l’inspiration » ? : pourquoi le A dans les dessins de vos poèmes ? Réponse : le A est la seule lettre qui existe dans toutes les langues…Il a expliqué aux élèves aussi qu’il utilisait le « tu » : « parce que tu es poète » pour inciter les gens à oser écrire, pour que chacun trouve son écriture à soi.

« La poésie est une arme pour essayer de changer le monde » dit-il : les mots ont le pouvoir d’éveiller, motiver, questionner, remettre en cause… ; il s’engage à travers ses poèmes pour défendre la planète, les arbres, la liberté, l’expression et il espère semer des graines ainsi.

Le poète écrit et colle aussi sur les murs des villes des affiches-poème : il en a collé une par exemple face à une banque qui a beaucoup dérangé…

La rencontre s’est terminée par des jeux d’écriture avec des mots-valises (un mot qui en associe deux ) les élèves ont donc créé des mots dont ils donné leur définition : la métropollution est la métropole polluée, l’écogifle est la gifle qu’on se prend face au réchauffement climatique…l’humaniterre c’est le fait que l’humain ait besoin de la terre et que la terre ait besoin de l’humain, humain et terre sont reliés et interdépendants. A ne pas oublier…

20210518 091906 20210518 092107

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Aller au haut