Menu
 
01Comme tous les ans, les élèves de la terminale littéraire ont assisté à la représentation de l’adaptation théâtrale d’un dialogue de Platon réalisée par la Compagnie des Amis de Platon. Cette année, l’œuvre retenue était Ion, dialogue qui aborde le thème de la création artistique et notamment le problème de son rapport avec le don, l’inspiration, la connaissance et la technique (savoir-faire).

Pour les élèves, cette sortie a été l’occasion d’avoir une autre approche de la philosophie, approche plus vivante que l’image qu’on a souvent de cette discipline, et pourtant très fidèle à sa nature effective : loin de se réduire à une somme poussiéreuse de traités abstraits destinés à une lecture solitaire, passive et silencieuse, la philosophie est en effet pensée vivante qui se constitue dans et par le dialogue, en interactivité permanente avec le monde réel.

A la sortie du théâtre, les élèves étaient plutôt séduits et ils n’ont pas manqué de se lancer dans des débats animés au sujet de la création artistique. Les discussions se sont prolongées sur le trajet du retour et l’après-midi en cours… Leur intérêt était d’autant plus marqué qu’un grand nombre d’entre eux se destinent à des études artistiques dans des domaines très variés tels que le design, les métiers de la mode ou l’écriture…
 

Cette sortie marque une étape importante dans le parcours philosophique et culturel des élèves. Ils avaient déjà eu l’occasion en effet de mettre en image la philosophie au travers d’affiches destinées à égayer un peu leur salle de cours. Depuis le début de l’année, ils se prêtent aussi volontiers à des échanges autour des notions du programme de terminale. Récemment enfin, certains n’ont pas manqué de s’engager activement pour la défense de la liberté de pensée et d’expression, en mesurant toute la difficulté d’articuler liberté, raison, respect de valeurs fondamentales et règles de droit…

Les élèves sortent épanouis de ce parcours. Ils sont plus que jamais convaincus de tout le bénéfice présent et à venir des études littéraires qu’ils ont choisi de mener. Ils ont compris à quel point ces études leur ouvraient non seulement la voie d’un épanouissement personnel, mais aussi les portes d’un monde socioprofessionnel qui réclame plus que jamais les compétences qu’ils ont acquises (capacités d’analyse, de synthèse, aptitude à la communication, à l’argumentation et à l’échange…). Les élèves n’hésitent pas d’ailleurs à prendre la parole auprès des élèves et des parents pour valoriser et promouvoir la filière littéraire pour laquelle ils ont opté. Ils sont depuis longtemps sortis des préjugés qui circulent en matière d’orientation et qui ferment chaque année les horizons de tant d’élèves… Chacun d’entre eux a le sentiment d’être à sa place, d’avoir fait le bon choix, d’être en accord avec lui-même et avec les attentes d’une société plus que jamais tournée vers l’information, l’échange et la communication. L’année prochaine, chacun d’eux suivra des voies différentes (en droit, langues, lettres, sciences humaines et sociale, arts, communication, presse, commerce, édition...), mais nul doute que leur année de terminale restera en leur mémoire et aura contribué à leur accomplissement personnel, social, humain et citoyen.

02 03

De la littérature au lycée

affiche littéraire-01

Aller au haut